Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
/ / /

En quelques mots : l'envie d'aller voir ailleurs, si la mer est aussi grande qu'on le dit, prendre le temps de voyager, de rencontrer les gens, de sentir le vent et le sel sur nos visages.

Les moyens : Coyotico, un beaujolais, plan harlé de 10,10m, construit en 1979. Le bateau de la famille. Il a conduit Axel depuis tout bébé, au cours des vacances d'été, de l'Irlande à la Turquie, en passant par l'Italie, l'Espagne et la Grèce.

L'esprit : vérifier que l'on peut bien aller de l'autre côté de la mer sans être obligé de passer par les cases aéroport et décalage horaire.

A partir de là, plusieurs options sont ouvertes. Nous rêvons tous les deux, pour des raisons différentes, d'aller en Patagonie.

Après la traversée de l'Atlantique, nous laissons la porte ouverte pour pouvoir décider, en fonctions de notre ressenti, de l'option à suivre.

Le premier choix est un tour de l'amérique du sud, dans le sens des aiguilles d'une montre, en passant par le cap horn.

La seconde alternative est de remonter vers les antilles et le Canada depuis le Brésil.

Chacune de ces grandes options permet naturellement d'adapter le parcours en fonction des contraintes temps et météo. En particulier la saison des cyclones qui débute en juin aux Antilles, et les alizés pour traverser l'atlantique.

Aujourd'hui, trois mois avant le départ, le trajet est établi jusquà décembre : départ de la côte d'azur en septembre. Fin septembre à Madère. Mi Octobre aux Canaries. Début Novembre au cap vert. Début décembre au Brésil. Fin décembre à Buenos Aires.


Mise en ligne par Axel en juin 09

Partager cette page

Repost0

Archives

Catégories

Liens